Le 1er janvier prochain, les camions qui emprunteront les routes secondaires devront payer une taxe. Elle s’élèvera à 12 centimes d’euros le kilomètre et permettra de financer la remise à neuf des routes. Le gouvernement espère aussi qu’elle poussera les entreprises à utiliser des transports plus propres.

Au contraire, les transporteurs estiment que cette écotaxe est contre-productive. Nous verrons pourquoi avec l’exemple du transporteur Sotrapid qui couvre l’Ouest et le Centre de la France.

Son PDG, Hubert Dupont, également Vice-Président de la Fédération des Transporteurs Routiers, nous en parle.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.