L’ouverture dominicale avant Noël refusée pour les commerçants nantais


Depuis 1989, les élus de l’agglomération nantaise s’opposent à l’ouverture des commerces du centre ville de Nantes, les deux dimanches précédents Noël.

 

Cependant derrière ce refus, certains commerçants veulent être entendus. Vendredi 21 octobre dernier, les élus de l’agglomération nantaise se sont à nouveau exprimés par vote contre l’ouverture des surfaces commerciales les deux dimanche précédents Noël. Alors qu’une grande majorité des grandes villes françaises ouvrent leurs commerces en cette période effervescente le dimanche, Nantes refuse. La raison principale étant de préserver le repos dominical.

 

L’association « Plein Centre », de son côté, insiste sur le fait de ne demander que deux dimanches après-midi par an alors que la législation permet à ces mêmes commerçants d’ouvrir cinq dimanches par an. A cela, la CGT répond ne pas vouloir autoriser deux après-midis de crainte que dans quelques années, le repos dominical ne soit plus préservé.

Cette année encore, les commerçants du centre ville de Nantes n’ouvriront pas leurs portes dimanche 11 et 18 décembre prochains.

Charles Gautier, maire de Saint Herblain, Hugues Frioux, président de l’association Plein Centre à Nantes et Delphine Akassar, secrétaire de l’union locale CGT de Nantes, réagissent à cette décision au micro d’Anne-Laure Juigné.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.