Mélanger shoot them up et Diablo III, c’est le défi que s’est lancé le studio indépendant nantais Alkemi avec Drifting Lands, sorti début juin 2017. On en parle avec son directeur, Alain Puget, mais aussi avec le compositeur de l’OST, Louis Godart. 

Crédit illustration : Dimitri Chappuis

Après trois ans de travail, le studio Alkemi nous présente son second jeu, qui nous invite à lutter dans notre survie dans une Terre morcelée. À l’aide d’un vaisseau à améliorer et personnaliser sans cesse, le joueur affronte des nuées d’ennemis toujours plus menaçants, dans un univers à la fois désolé et aérien. 
Nous avons invité le directeur artistique du jeu à nous parler du développement d’un tel projet, notamment au niveau de son genre hybride audacieux, et de son univers post-apocalyptique. Cet univers est enrichi par la musique tout à la fois metal, electro et symphonique (bref, toujours épique) de Louis Godart, que vous pouvez entendre dans la seconde moitié de l’interview.

La page Steam du jeu

Le bandcamp de l’OST par Louis Godart 

 Page de l’illustrateur du jeu, Dimitri Chappuis

DRIFTING LANDS, CROISEMENT DE GENRES

Mélanger shoot them up et Diablo III, c’est le défi que s’est lancé le studio indépendant nantais Alkemi avec Drifting Lands, sorti début juin 2017. On en parle avec son directeur, Alain Puget, mais aussi avec le compositeur de l’OST, Louis Godart.

En avant pour dézinguer du vaisseau

Interview Drifting Lands avec Alain Puget et…

Crédit illustration : Dimitri Chappuis

Après trois ans de travail, le studio Alkemi nous présente son second jeu, qui nous invite à lutter dans notre survie dans une Terre morcelée. À l’aide d’un vaisseau à améliorer et personnaliser sans cesse, le joueur affronte des nuées d’ennemis toujours plus menaçants, dans un univers à la fois désolé et aérien. 

Nous avons invité le directeur artistique du jeu à nous parler du développement d’un tel projet, notamment au niveau de son genre hybride audacieux, et de son univers post-apocalyptique. Cet univers est enrichi par la musique tout à la fois metal, electro et symphonique (bref, toujours épique) de Louis Godart, que vous pouvez entendre dans la seconde moitié de l’interview. 

La page Steam du jeu : http://store.steampowered.com/app/322750/Drifting_Lands/

Le bandcamp de l’OST par Louis Godart : https://lgodart.bandcamp.com/album/drifting-lands-original-soundtrack

Page de l’illustrateur du jeu, Dimitri Chappuis : https://www.artstation.com/artist/dichap
Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.