Inquiétude chez les professionnels de la culture : à Nantes, près de 400 personnes se sont rassemblées lundi 29 mars contre les menaces qui pèsent sur la culture, dans le cadre d’un mouvement national.

Programmateurs, techniciens, artistes, ils dénoncent la RGPP, Révision Générale des Politiques Publiques. Une réforme qui risque de se traduire par une réduction du champ d’intevention du Département et de la Région, et donc une baisse des financements dans leur secteur.

L’avis d’Arnaud Hie, directeur de la production et de la diffusion au Centre national de danse contemporaine d’Angers, et de Benoît Desnos, régisseur lumière au Carré à Château-Gontier.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.