Si Paris a perdu l’accueil des Jeux Olympiques 2012, Nantes propose les siens avec les « Playgrounds ». Articulé autour d’une exposition au Lieu Unique et de plusieurs terrains de jeux extérieurs dans l’univers urbain, « Playground » propose à un large public des structures participatives, alternatives et ludiques comme le banaball.

Nouveau sport hybride entre la balle au prisonnier, le handball et la pelote basque, banaball se joue avec une banarama qui fait office de chistera pour tirer en 3 sets gagnants jusqu’à l’immobilisation des joueurs de l’équipe adverse.

Ce terrain de jeu extérieur se situe sur le toit de l’Ecole d’Architecture de Nantes et reste facile d’accès.

Clément Bacle et Ludovic Ducasse, tous les deux architectes, ont proposé cette architecture originale surmontée d’une banane géante qui s’allume (normalement) lorsqu’on tire sur un carré jaune au fond du terrain et d’où retentit le « banaaaabaaalll !!! ».
Des sessions de jeux nocturnes seront programmées pendant l’été ainsi que des tournois. Et pour y jouer, pas besoin d’aimer les bananes ou d’être sportif, tout le monde peut y participer !

Au micro d’Aurélien Verger, Clément Bacle et Ludovic Ducasse, les deux architectes à l’initiative de ce projet présentent le Banaball devant une partie de jeu.

Retour aux podcasts Télécharger 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.