Les radios associatives nantaises s'impatientent. L'arrivée de la RNT est sans cesse repoussée devant la pression des grands groupes, alors que les radios associatives sont, elles, déjà prêtes.