TYPE DE CONTRAT : CDD d’un an (renouvelable).
DATE D’EMBAUCHE : 22/08/2018
DATE LIMITE D’ENVOI DES CANDIDATURES : 27/07/2018 (inclus) à l’adresse :
recrutement@prun.net ou par courrier à Radio Prun’ – 23 rue Jeanne d’arc – 44000 –
Nantes.
ENTRETIENS : Fin de semaine du 30 juillet 2018.
Description de l’emploi :
Prun’ est une radio associative constituée d’environ 250 bénévoles à l’année. L’association
possède une rédaction constituée de jeunes bénévoles, qui animent la matinale musicale
Tumulte et la quotidienne culturelle Curiocité.
- Le·la chargé·e de projet éducation aux médias est sous la responsabilité hiérarchique de la
directrice de Prun’ et du Conseil d’Administration de l’association. Il·elle travaille au sein
d’une équipe jeune et dynamique de 4 salarié·e·s.
· Accompagnement de la rédaction :
- Il·elle doit constituer et coordonner une équipe de rédaction composée d’une cinquantaine
de bénévoles et de stagiaires.
- Il·elle forme les rédacteur·trice· bénévoles au journalisme radio, au montage et à
l’animation.
- Il·elle coordonne les deux émissions quotidiennes (Tumulte et Curiocité) réalisées par les
bénévoles.
- Il·elle accompagne et assure la mise en ligne des articles écrits par les bénévoles sur le site
internet de Prun’ afin de mettre en avant le contenu rédactionnel réalisé à l’antenne.
- Il·elle veille à ce que les contenus produits par les bénévoles correspondent aux valeurs
portées par l’association, et à la ligne éditoriale de Prun’ (en PJ).
- Il·elle doit assurer une veille éditoriale en suivant de manière permanente les informations
au niveau local, national et international.
· Action culturelle et événements :
- Il·elle organise et anime des ateliers pédagogiques autour des métiers du journalisme et de
la radio.
- Il·elle est force de proposition dans la recherche de nouveaux projets d’éducation aux
médias.
- Il·elle coordonne avec des équipes de bénévoles des émissions spéciales à contenu
rédactionnel dans nos studios ou à l’extérieur.
· Vie associative :
- En lien avec la direction, il·elle contribue à élaborer certains dossiers administratifs
inhérents à la rédaction (FSER, FDVA, bilan d’activité…).
- Il·elle fédère autour de la vie associative.
· Tutorat :
- Il·elle assure le suivi d’un·e volontaire en service civique chargé·e de l’organisation et de
l’animation d’une émission hebdomadaire dédiée à la vie étudiante, ainsi que celui de
stagiaires en journalisme de façon ponctuelle.
Profil recherché :
- Il·elle doit avoir un réel sens de la pédagogie.
- Il·elle doit avoir le sens du travail en équipe et être à l’écoute des bénévoles.
- Il·elle doit être dynamique et moteur pour une équipe de jeunes bénévoles.
- Il·elle doit être force de proposition en matière de projets rédactionnels et de partenariats
pédagogiques et estudiantins.
-Il·elle doit avoir une bonne capacité d’analyse, de synthèse et d’organisation.
- Il·elle doit avoir une bonne capacité d’adaptation en cas d’imprévus.
- Il·elle a une expérience en journalisme.
Est apprécié :
- Il·elle a une appétence pour les musiques actuelles et possède une bonne culture générale.
- Il·elle a une expérience significative dans l’associatif, idéalement dans le milieu des médias.
- Il·elle connaît le tissu associatif local.
Annexe : Ligne éditoriale de la rédaction de Prun’
La radio Prun’, structure associative, a fait le choix de se doter d’une rédaction. Et cette
rédaction a son propre fonctionnement, basé sur le travail de bénévoles et d’un·e
professionnel·le qui défendent la ligne éditoriale que voici.
Nous avons aujourd’hui une pratique la plus indépendante possible. Nous avons fait le choix
d’être coupés des obligations commerciales privées lucratives et nous pouvons pratiquer un
journalisme que nous défendons.
Un journalisme local, pratiqué avec le temps et le recul nécessaire à la compréhension de
l’information.
Un journalisme curieux de tout, surtout de ce que les médias traditionnels n’abordent pas ou
avec des points de vue de surface.
Un journalisme tantôt défricheur, en culotte courte, et tantôt de fond, de terrain et de
recherches longues.
Ce journalisme est coupé de la sphère dite professionnelle par sa non-reconnaissance, mais
il existe. C’est un journalisme que l’on s’attache toutes et tous à questionner pour
progresser constamment et ajuster nos contenus.
Pour finir, cette ligne éditoriale se revendique du sens critique, qui nous permet d’éviter les
travers des tendances et modes actuelles, quelles qu’elles soient : culturelles, sociales,
politiques, associatives, etc. Une position qui assure à nos auditeurs l’accès à une
information détachée le plus possible des influences externes.

TYPE DE CONTRAT : CDD d’un an (renouvelable).

DATE D’EMBAUCHE : 22/08/2018

DATE LIMITE D’ENVOI DES CANDIDATURES : 27/07/2018 (inclus) à l’adresse : recrutement@prun.net ou par courrier à Radio Prun’ – 23 rue Jeanne d’arc – 44000 –Nantes.

ENTRETIENS : Fin de semaine du 30 juillet 2018.

 

Description de l’emploi :

Prun’ est une radio associative constituée d’environ 250 bénévoles à l’année. L’association possède une rédaction constituée de jeunes bénévoles, qui animent la matinale musicale Tumulte et la quotidienne culturelle Curiocité.

- Le·la chargé·e de projet éducation aux médias est sous la responsabilité hiérarchique de la directrice de Prun’ et du Conseil d’Administration de l’association.

Il·elle travaille au sein d’une équipe jeune et dynamique de 4 salarié·e·s.

· Accompagnement de la rédaction :

- Il·elle doit constituer et coordonner une équipe de rédaction composée d’une cinquantaine de bénévoles et de stagiaires.

- Il·elle forme les rédacteur·trice· bénévoles au journalisme radio, au montage et àl’animation.

- Il·elle coordonne les deux émissions quotidiennes (Tumulte et Curiocité) réalisées par les bénévoles.

- Il·elle accompagne et assure la mise en ligne des articles écrits par les bénévoles sur le siteinternet de Prun’ afin de mettre en avant le contenu rédactionnel réalisé à l’antenne.

- Il·elle veille à ce que les contenus produits par les bénévoles correspondent aux valeurs portées par l’association, et à la ligne éditoriale de Prun’ (en PJ).

- Il·elle doit assurer une veille éditoriale en suivant de manière permanente les informations au niveau local, national et international.

· Action culturelle et événements :

- Il·elle organise et anime des ateliers pédagogiques autour des métiers du journalisme et de la radio.

- Il·elle est force de proposition dans la recherche de nouveaux projets d’éducation aux médias.

- Il·elle coordonne avec des équipes de bénévoles des émissions spéciales à contenu rédactionnel dans nos studios ou à l’extérieur.

· Vie associative :

- En lien avec la direction, il·elle contribue à élaborer certains dossiers administratifs inhérents à la rédaction (FSER, FDVA, bilan d’activité…).

- Il·elle fédère autour de la vie associative.

· Tutorat :

- Il·elle assure le suivi d’un·e volontaire en service civique chargé·e de l’organisation et de l’animation d’une émission hebdomadaire dédiée à la vie étudiante, ainsi que celui de stagiaires en journalisme de façon ponctuelle.

 

Profil recherché :

- Il·elle doit avoir un réel sens de la pédagogie.

- Il·elle doit avoir le sens du travail en équipe et être à l’écoute des bénévoles.

- Il·elle doit être dynamique et moteur pour une équipe de jeunes bénévoles.

- Il·elle doit être force de proposition en matière de projets rédactionnels et de partenariats pédagogiques et estudiantins.

-Il·elle doit avoir une bonne capacité d’analyse, de synthèse et d’organisation.

- Il·elle doit avoir une bonne capacité d’adaptation en cas d’imprévus.

- Il·elle a une expérience en journalisme.

 

Est apprécié :

- Il·elle a une appétence pour les musiques actuelles et possède une bonne culture générale.

- Il·elle a une expérience significative dans l’associatif, idéalement dans le milieu des médias.

- Il·elle connaît le tissu associatif local.

 

Annexe : Ligne éditoriale de la rédaction de Prun’

La radio Prun’, structure associative, a fait le choix de se doter d’une rédaction. Et cette rédaction a son propre fonctionnement, basé sur le travail de bénévoles et d’un·e professionnel·le qui défendent la ligne éditoriale que voici.

Nous avons aujourd’hui une pratique la plus indépendante possible. Nous avons fait le choix d’être coupés des obligations commerciales privées lucratives et nous pouvons pratiquer un journalisme que nous défendons.

Un journalisme local, pratiqué avec le temps et le recul nécessaire à la compréhension del’information.

Un journalisme curieux de tout, surtout de ce que les médias traditionnels n’abordent pas ou avec des points de vue de surface.

Un journalisme tantôt défricheur, en culotte courte, et tantôt de fond, de terrain et de recherches longues.

Ce journalisme est coupé de la sphère dite professionnelle par sa non-reconnaissance, mais il existe. C’est un journalisme que l’on s’attache toutes et tous à questionner pour progresser constamment et ajuster nos contenus.

Pour finir, cette ligne éditoriale se revendique du sens critique, qui nous permet d’éviter les travers des tendances et modes actuelles, quelles qu’elles soient : culturelles, sociales,politiques, associatives, etc. Une position qui assure à nos auditeurs l’accès à une information détachée le plus possible des influences externes.