Si le bénévolat reste un engagement personnel basé sur une passion, il n’en est pas moins vecteur de responsabilités vis-à-vis de sa radio et de ses collègues.
Bien conscientes de cela, la FRAP a mis en place des formations à destination des bénévoles des radios afin de leur offrir la possibilité d’apprendre des compétences et de consolider leur pratique.

L’autre but, moins évident, est de réussir à réunir autour d’une même table des acteurs de profils et d’horizons très divers mais qui partagent une passion commune. Parfois cocasses ou explosives, ces rencontres sont toujours conviviales et riches.

Et pour prolonger ces moments d’échanges, un groupe Facebook réservé aux bénévoles des radios de la FRAP a vu le jour il y a peu. Ils peuvent s’y inscrire pour y poster leurs questions, leurs retours et leurs avis sur tous les sujets qui les concernent. Y figureront également toutes les dates de formations.

 

Mais parce que ce sont eux qui en parleront le mieux, nous avons donné la parole à des bénévoles ayant participé à la formation « le travail de la voix » avec Thomas Rozec le mois dernier…

 

« Je m'appelle Stéphanie, je suis bénévole sur Fidélité à Nantes où j'anime une émission hebdomadaire d'1/2 heure sur la famille. Dans cette émission nous interviewons des témoins et des référents.

Grâce à la formation dispensée par la FRAP j'ai pu me mettre en situation de journaliste, comprendre l'importance de la préparation de chaque interview, m'approprier un texte, tester également ma façon d'introduire l'émission au micro, ou celle d'accueillir les auditeurs et les invités, et enfin donner envie d'écouter l'émission en communiquant mon enthousiasme ! 

L'animateur, qui a une grande expérience radio, nous a guidé concrètement, avec compétence et humour dans ces différentes expériences tout au long de la journée. Nous étions dans les studios d'enregistrement de radio G à Angers, ce qui a constitué un grand plus, car nous avons pu effectuer nos tests "en live", et nous réécouter, ce qui était pour moi très formateur.

Etant souvent isolée dans mon travail, cette journée m'a également permis de rencontrer d'autres animateurs sympathiques, avec lesquels j'ai pu échanger et comparer des techniques et  astuces, le déjeuner tous ensemble est un moment très convivial. »

 

 

Cécile, JET FM, 44 ans :  « Comment poser sa voix ? existe-t-il des techniques pour travailler une belle voix de radio ? comment identifier SA voix, celle qui nous correspond, celle que l'on peut identifier aux premières intonations ?Voici le petit balluchon de questions avec lesquelles je me suis rendue à la formation.

J'en suis ressortie 8 heures plus tard avec un crayon coincé dans la bouche, pour parfaire ma diction et surtout une vraie bonne nouvelle : il n'y a pas de voix de radio, il n'y a que des voix précises, qui savent écouter et se poser. Au cours d'exercices pratiques, casque bien serré autour de nos têtes, nous avons tour à tour été auditeurs, lanceurs de nos émissions, aux manettes du flash info et de la météo. 

Résultats ? du feed back, de la prise de confiance et 3 règles fondamentales : soigner son écriture, varier les intentions et accepter les silences... Une formation à recommander à voix haute. »