Publié par La Frap - Le 27/01/2010

Jean-Marc Ayrault interpelle Frédéric Mittérand sur la question de la RNT

Alors que la RNT peine à se lancer en France depuis les choix effectués par Christine Albanel le 5 décembre 2007, Jean-Marc Ayrault, Député-maire de Nantes relance le débat…

Il y a bientôt 2 ans, Christine Albanel, Ministre de la Culture annonçait avec enthousiasme « Noël 2007 sera sans doute celui de la télévision numérique (…). Noël 2008 sera celui de la radio numérique« .

 

Aujourd’hui qu’en est-il ?

 

Le grand public est à peine au courant de l’arrivée de cette révolution technologique, aucun récepteur n’est en vente dans le commerce, les radios trainent des pieds et le CSA menace de sévir…

 

Lundi 19 octobre dernier, le Député-maire de Nantes a choisi d’interpeller par écrit l’actuel Ministre de la Culture, M. Frédéric Mittérand, sur la pertinence des normes de diffusion choisies par son prédécesseur « Le choix fait en 2007, (…) de la seule norme de diffusion T-DMB en Bande III inquiète aujourd’hui de plus en plus d’acteurs (…). ». Il a également souligné les contraintes spécifiques des radios locales émettant en zone rurale « la norme DRM+ en Bande I et II pourrait être une solution permettant à ces radios de poursuivre leur mission d’information locale sans bouleverser leur équilibre financier souvent fragile ».

Préconisant le choix du multi-standard de diffusion numérique, Jean-Marc Ayrault n’a pas manqué d’alerter le Ministre sur les risques du maintien d’une norme unique : « Cette option conduira en effet à brève échéance une majeure partie des opérateurs indépendants de radiodiffusion locaux soit à disparaître, soit à devenir dépendants économiquement de quelques grands groupes commerciaux ».

Depuis plusieurs années maintenant, bon nombre de radios se posent une question simple, relayée en fin de courrier : « Pourquoi ne pas laisser aux opérateurs le choix de leur norme de diffusion (…) ? »

La réponse du Ministre de la Culture et de la Communication se fait d’ores et déjà attendre.

Retour aux actualités 0
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.